Je ne m’en laisserai pas imposer

Lettre ouverte (version intégrale) à M. Durivage, Je suis désolé d’apprendre qu’il est si facile d’obtenir tout le matériel nécessaire à l’édition de mon magazine country avec postedecoute.ca pour la majorité des artistes sur Flash Country MAG et qu’il faut passer un barrage de sécurité pour avoir les mêmes informations pour d’autres.

Je n’ai aucuns problèmes à avoir du matériel pour diffusion avec Véronique Labbé de Production Dynamite et de ECountry, avec Julie Brind’Amour de Pistage Radio Julia Smile et avec Jason Dupuis de Paja Communications , sans compter la collaboration exceptionnelle de Laurie LeBlanc de laurieleblanc.com qui collabore avec moi depuis octobre 2013 sur mon ancien site web http://xpresscountry.com (XPRES  COUNTRY / FLASH COUNTRY MAG).

En passant Monsieur Durivage, mon nom n’est pas «Champion» mais Paul Campion et le fait que je suis aussi propriétaire d’un site de voyance (présentement en période de rodage) https://intervoyance.com ne vous regarde nullement. À ce que je sache, il n’est pas interdit au Québec d’avoir plusieurs numéros de téléphone rattachés à mes différents sites web. Mes numéros de téléphone 418 226-5459 (cellulaire)  et le 581 226-5459 (résidentiel) ne sont pas des numéros fantômes  et je peux les utiliser où je veux et quand je veux …

De plus Monsieur Durivage, le standard des «CD Label» fournis par Poste d’écoute est de 585 X 585 pour la diffusion sur des sites web, ce qui est une qualité très acceptable. Ça ne me dérange pas de recevoir des photos format 2400 x 2400 ou 3000 x 3000 HD car je suis équipé et capable d’adapter tous ces formats de photos.

De plus, à ce que je sache, ce n’est pas moi qui vous ai contacté pour avoir des informations sur les artistes que vous représentez, ce sont eux qui vous ont transféré mes demandes. Je ne travaille pas à l’international moi, quoique je diffuse fièrement les émissions webradio produites par Johnny Da Piedade en France bigcactuscountry.fr

Je ne me suis jamais mis à genoux devant personne dans ce «merveilleux» monde du country et je ne commencerai pas aujourd’hui à faire des courbettes devant vous pour faire la promotion «GRATUITE» de vos artistes .

Sur ce, je vous avise que le contenu du courriel que je viens de vous écrire sera diffusé dans quelques minutes sur mon site https://flashcountrymag.com au nom de la liberté d’expression encore en force au Québec.

J’aurai cependant la gentillesse de ne pas mentionner les noms des artistes que vous représentez, après tout ce n’est pas de leurs fautes s’ils sont mal représentés auprès des magazines web. Et soyez sans crainte, je ne mentionnerai pas non plus le nom de votre entreprise ou de votre site web, j’ai autre chose à faire dans la vie que de faire votre promotion. D’ailleurs vous m’avez fait perdre énormément de temps depuis quelques jours.

Et pour terminer, vos artistes qui veulent diffuser de l’information sur mon magazine country sont les bienvenus et je n’ai pas besoin de votre permission pour ça.

Pour ceux que ça intéresse, je suis une entreprise légalement constituée au Québec sous le numéro 2245460706 et j’ai légalement le droit d’utiliser les noms «Productions Studio 52», «InterVoyance», «Disques Gramophone» et dès demain le nom de «Flash Country MAG» sera ajouté à cette liste. De plus, ça fait 45 ans que je suis dans le milieu de la musique au Québec donc je connais les façons de travailler dans ce «merveilleux monde du country».

Bonne fin de journée

Rédacteur propriétaire de Flash Country MAG |Paul Campion |  581 226-8819 | 418 226-5459

Et s’Il vous plaît, ne téléphonez plus chez moi car vous serez très mal reçu ..

Artiste country & western, concepteur de site web et propriétaire de Productions Studio 52

One thought on “Je ne m’en laisserai pas imposer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top